Satire, revendication & carnaval

Après le passage de l’ouragan Katrina en août 2005, le carnaval de la Nouvelle Orléans n’a pas été annulé. La municipalité et l’Etat de Louisiane ont alors été la cible des carnavaliers. Pour critiquer leur effroyable gestion de la catastrophe, certains chars ont appelé la France au secours : S’il vous plait, rachetez-nous ! Bonaparte avait en effet vendu en 1803 la Louisiane aux Etats-Unis jusqu’alors propriété française.

Cette année à Viareggio en Italie, le char “Frontiere” de l’artiste Alessandro Avanzini met en scène le drame des migrants en Europe.

Historiquement, le carnaval puise ses racines dans la religion chrétienne. Pourtant, il semble aujourd’hui revêtir une dimension subversive et politique. Comment les langages, les modes d’expression de ces fêtes, viennent-ils interpeller les classes dirigeantes et interroger nos sociétés ?

Telle est la question à laquelle tente de répondre Samuel Bernard dans son émission CulturesMonde du 28 février 2017 sur France Culture.

Loin des Etats Unis, cette émission de radio nous emmène en Italie à Viareggio, mais aussi à Cologne en Allemagne, pour tenter de comprendre ces carnavals politiques qui usent de l’humour et de la satire pour critiquer, moquer, caricaturer.

À écouter ici :
https://onpartenlouisiane.wordpress.com/2017/03/07/satire-revendication-carnaval/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s