Chronique urbaine

Que se passe t-il dans notre rue ? Rien de particulier. Voir même, rien du tout. C’est relativement calme. On est à première vue assez surpris de l’absence de passants, de passage et plus généralement de vie. Mais à bien y regarder, on apprend à voir et on découvre des choses.
Nos voisins sortent forcément de chez eux. Ils vont au travail, au sport, faire des courses. Mais leur passage dans la rue est très furtif. A chaque fois c’est la même chose : une personne sort de chez elle, elle marche, d’un pas déterminé, droit vers sa voiture justement garée pile en face de sa maison. Cela ne dure pas longtemps. D’ailleurs la voiture s’ouvre à distance, généralement depuis le seuil du logis. Pas de temps à perdre. Aucun regard à droite ni à gauche. Dans ce cas précis, on ne cherche pas le contact. Autre élément important, quelque soit l’heure, ces personnes qui quittent leur maison ont toutes dans la main un mug de voyage (ou tumbler). On ne part pas sans sa boisson visiblement.
Pour ce qui est des déplacements sur la rue en eux mêmes, ils sont essentiellement effectués en voiture. Des voitures toujours très propres, plutôt énormes et très silencieuses. Il y a des picks-up, des coupés sports, des 4*4, des berlines ultra familiales et de tant en tant des camions de livraison. Par exemple ce matin, nous avons vu un magnifique camion tout rose livrer de l’eau (cela nous a par ailleurs définitivement déterminé à ne pas boire de l’eau du robinet).
Pour se stationner dans la rue, nous avons découvert (ou plutôt on nous a fait remarquer) qu’il faut toujours être dans le sens de circulation. On peut être verbalisé si ce n’est pas la cas.
Mis à part les voitures, il y a bien quelques piétons. Ils ont toujours une bonne raison de marcher. La plus courante c’est le chien. Il faut sortir le promener. C’est une occasion de prendre l’air et de faire du sport. Aussi, pour promener son chien, on s’habille comme si on allait faire un footing voire une séance de gymnastique. C’est assez drôle.
Une autre raison de sortir marcher, c’est la présence d’un nouveau né. J’y vois plusieurs intérêts : apaiser l’enfant, endormir le petit, détendre les parents, provoquer des rencontres réconfortantes… et faire du sport. D’ailleurs là encore la tenue de sport est de rigueur.
Enfin, on croise parfois une famille avec de jeunes enfants. Dans ce cas, on fait du vélo, de la trottinette… voire même de la trottinette électrique.
En dehors de cette situation personne n’utilise le vélo dans notre rue. Ceci dit ce soir nous avons vu passer une cycliste. Elle portait des vêtements ultra fluorescents et faisait de son déplacement un acte militant. Les choses évoluent on dirait.
Moins drôle. Toutes les personnes citées jusqu’à présent ont la peau blanche. La ségrégation est visible à l’oeil nu. Nous avons bien croisé dans notre rue des personnes à la peau plus foncée. Mais dans de toutes autres situations : livraison du courrier, de colis, de journaux, ramassage des ordures ménagères, travaux de réaménagement… En d’autres termes, pour des tâches bien précises et très spécifiques. D’autre part, j’ai aperçu une personne faisant en plein jour la poubelle de nos voisins. Elle était noire et ses vêtements ne tenaient que un fil.
Je voudrais terminer cette chronique par trois étonnements :
Lorsque deux personnes se croisent à pied ou en vélo, il est normal de se saluer. Et même de se demander comment ça va, même si elles ne se connaissent pas. Ca marche aussi pour la trottinette électrique je crois.
La nuit l’éclairage de la rue est essentiellement assurée par les maisons elles même. Chacun a sa petite lampe extérieure allumée. Je trouve ça très charmant.
Enfin, ceux qui parcourent le plus souvent le trottoir et les jardinets en façade sont indiscutablement les écureuils. Toujours très actifs, ils ne cesse de courir, d’escalader, de sauter. Parfois, ils s’arrêtent, s’immobilisent et nous regardent d’un oeil interrogatif. A mon avis, cette rue ils la connaissent bien.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s