24 heures de voyage

Après un bus jusqu’à Lyon, un avion jusqu’Amsterdam, trois heures à l’aéroport, un autre avion jusqu’à Atlanta, un autre pour Baton-Rouge et un taxi jusqu’à la maison, nous sommes arrivés à destination absolument épuisés. Après seulement 20 minutes de vol, Ernest avait reversé le jus de pomme de son frère… sur moi. Arrivés à Amsterdam, cela avait eu le temps de sécher. Mais après il y a eu le jus de tomate de papa, la sauce tomate des pâtes… Et pour faire dormir tout ce petit monde, rien de plus compliqué. C’est évidemment dans le tout dernier vol que les yeux se sont tout naturellement fermés. On aurait pu penser que la première nuit à Baton Rouge servirait à récupérer. Fausse joie, réveil à 7heures (heure locale) après une nuit très agitée. Par contre, en couchant les enfants pour la sieste de l’après midi à 14h, nous ne nous attendions pas à ce qu’ils ne se réveillent qu’à 8h le lendemain.

thumb_img_2885_1024

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s